Marine & Laurent - Le site

Accueil > Nombrilissime > J-19 Passages aux Mines

J-19 Passages aux Mines

vendredi 15 avril 2011, par Marine

Quelques contractions par-ci par-là, mais sans doute pas efficaces ou si peu. Juste histoire de me rappeler àquoi ça ressemble. Je n’en avais aucune conscience pour la première grossesse, mais comme je suis bonne élève, je sais àprésent qu’il faut marquer une pause quand ça arrive ! Mais déjàque je suis un peu ralentie, là, ça commence àfrôler l’immobilité.

Pourtant aujourd’hui il y en avait des choses àfaire. D’abord les courses qui devaient se faire de bon matin, n’ont commencé qu’à11 heures. Nous y sommes allés à4 (peut-être les dernières dans cette configuration). Et on a bien rempli le caddie de trucs lourds, volumineux et industriels. On ne sait jamais, si je dois partir précipitamment, il faut que les enfants puissent survivre 3 ou 4 jours. Non, je sais que déjàse trame une vengeance diététique Mac Doïte et nouillesque, pendant mon absence. Donc pendant encore 18 jours, même si ça m’est difficile de rester debout devant mes casseroles, je m’efforce de proposer des menus sains, équilibrés et bons. Filets de flétan àl’aneth, asperge et oeufs pochés pour aujourd’hui. Je tente de renforcer leurs organismes avant l’ingestion massive de junk food. Je reste consciente que les forces pourront me manquer certains jours, et j’ai donc acheté une boite de raviolis, format familiale.

Festin de Papa àla naissance de Léonie

Et puis cet aprés-midi, nous sommes allés acheter des chaussures d’été. Dernières courses dans les magasins. On a fait ça rapide et efficace. En fait la grande épreuve c’est de rouler dans le chemin. Ces 40 mètres qui séparent la maison de la route, c’est sur, seront responsables de mon accouchement. Ces petits creux et bosses peuvent paraitre insignifiants, mais sont en vérité un vrai test de fiabilité de tous mes organes internes. Aujourd’hui ça a tenu le coup, mais qu’en sera-t-il demain...

Il faudra que je vous raconte, alors àdemain certainement...

Messages

  • si on te retrouve en train de monter et descendre ton allée avec l’énergie du désespoir, c’est que tu n’en pourra plus !!
    bravo pour le festin de naissance de Léonie, quickesque ;) avec l’assiette qui va bien pour le hamburger !